Jeudi soir le 9 septembre commençait la nouvelle saison du club Montcalm, et avec elle le tournoi à système suisse auquel 24 joueurs se sont inscrits, dont 1 maître et 8 experts. Comme d'habitude, les retardataires sont encouragés à s'inscrire à temps pour la deuxième ronde du 16 septembre, profitant du demi point de "bye" habituel.



Il suffisait d'y penser: le tableau des appariements et le café se trouvent maintenant au fond de la salle d'analyse, ce qui permet à tout le monde de commenter les résultats à voix haute sans déranger les participants dont la partie n'est pas terminée. Mais qui donc y a pensé ? Nul autre que Sébastien Chabot, notre webmestre, à qui nous devrons désormais de pouvoir réfléchir dans une atmosphère plus calme.

Comme je suis loin d'être certain de participer à toutes les rondes et à tous les tournois cette année, j'avais pensé trouver quelqu'un pour me remplacer comme chroniqueur, mais voici plutôt ce que je compte faire: je ferai en sorte que les joueurs des premiers échiquiers connaissent mon adresse internet, et ceux d'entre eux qui voudront bien m'expédier leur partie le lendemain me permettront d'ajouter celle-ci à la chronique que je continuerai d'écrire à partir depuis mon bureau, le vendredi midi.

Vous pouvez déjà consulter les résultats complets de la première ronde dans le site du club:

http://clubmontcalm.dyndns.org/montcalm/

(cliquez sur "Résultats: le Montcalm 1").

Comme vous le verrez, tous les favoris ont gagné leur première ronde, sauf Marc Bergeron, l'occupant du deuxième échiquier. Ce n'est pas là une si grosse surprise, car Marc faisait face à Danny Lamontagne, un joueur très dangereux qui a déjà battu des experts auparavant: moi, par exemple, qui ai été finement lessivé par Danny l'année dernière, dans la seule partie que nous ayons joué ensemble jusqu'ici.

Je vous présente ici trois parties: François Caire, détenteur du titre de champion de notre club lors des trois dernières saisons, a commencé la saison en défaisant André Bourassa, qui a livré un combat honorable. Ensuite vient la surprise de la soirée, dont la notation m'a aimablement été transmise par François Caire plus tôt aujourd'hui, et enfin la victoire de Jonathan Perron.. À la semaine prochaine pour la suite!





1-0





1-0





0-1