La dernière ronde du tournoi par équipes de Charlesbourg (le Zukertort) s'est terminée de façon on ne peut plus enlevante. Deux équipes bataillaient pour la première place et, avec sept parties complétées sur neuf, les Fous furieux dont j'étais le capitaine ("le boulet" serait plus approprié) n'avaient besoin que d'une nulle sur un seul des deux échiquiers restants pour remporter seuls le tournoi. Au premier échiqueir (Sauvé-Caire) comme au quatrième (Lachance-Bisson), les Blancs ne semblaient guère en danger; la victoire aux points semblait dans la poche pour mon équipe.

Las! Voilà que Norbert se retrouve menacé de deux mats distincts, qu'il ne peut parer tous deux à la fois! Bravo à Réal Bisson, qui tire brillamment les marrons du feu pour les X-Men. Tout dépend maintenant de Magnéto, je veux dire de François, et de moi. Voici notre partie:

Richard Sauvé - François Caire.

1.d4 d6 2.c4 e5 (Une surprise: François joue la Nimzo-indienne d'habitude. Contre ce coup, la variante Saemisch, ma préférée, devient une mauvaise option. J'échange donc les Dames, comme je l'avais fait contre Vladimir Gaspariants l'an dernier.) 3.dxe5 dxe5 4.Dxd8+ Rxd8 5.Cf3 f6 6.Cbd2 Fe6 7.e3 Cd7 8.Fe2 c6 9.0-0 Rc7 10.a3 a5 11.b3 Ce7 12.Fb2 Cf5 13.Tfd1 g5 14.Ce4 Fe7 15.Td2 Thg8 16.Tad1 Cc5 17.Cxc5 Fxc5 18.Rh1 Cd6 19.Rg1 Ff5 20.Tc1 Fe6 21.Tdd1 Cf5 22.Tb1 Tdg8 23.Txd8+ Txd8 24.Td1 Txd1+ 25.Fxd1 b5 26.Fc3 b4 27.axb4 axb4 28.Fe1 Cd6 29.Fc2 Ff5 30.Fxf5 Cxf5 31.Fd2 Fd6 32.g4 Cg7 33.h3 Ce6 34.Fe1 Cc5 35.Cd2 e4 36.Rf1 Rd7 37.Re2 Re6 38.f3 exf3+ 39.Rxf3 Cd3 40.Re2 Cxe1 (Depuis un bon moment, les Noirs jouissent d'un léger avantage, mais il n'est pas facile pour eux de faire des progrès. Ici, François, sachant qu'une nulle ne suffit pas à son équipe, prend courageusement des risques: Il se jette dans une finale où mon cavalier semble supérieur à son fou; la partie est égale cependant.) 41.Rxe1 f5 42.Cf3 fxg4 43.hxg4 Rf6 44.Re2 Fe5 45.Rd3 c5 46.Re4 Fd6 47.Rd5 Ff8 (Maintenant, les Blancs gagnent: François aurait dû jouer son Roi en g6 plus tôt pour mettre en branle sa majorité de pions de ce côté et ainsi garder l'équilibre) 48.Cd2? (Annule seulement: 48.Ce5! gagnait, comme Claude Lessard l'a fait remarquer après la partie: En e5, le Cavalier bat la case g6, dont les Noirs ont absolument besoin pour leur Roi, sans quoi ils ne pourront jamais jouer ...h5, coup essentiel pour eux) Rg6! 49.Re4? (Voilà les Blancs perdus!Il fallait jouer 49.e4 ou 49.Ce4, ou encore Re6 pour annuler! Depuis quelques coups, j'avais envie de proposer à François la nulle qui suffisait aux Fous furieux, mais j'étais tiraillé entre la croyance que François refuserait bravement de concrétiser la défaite des X-Men, le désir de remporter au moins une victoire dans ce tournoi et la conviction de ne plus pouvoir perdre dans cette position!) h5 50.gxh5 Rxh5 51.Rf3 g4+ 52.Rg3 Rg5 53.Ce4+ Rf5 54.Cf2 Fd6+ 55.Rg2 g3 56.Cd1 Re4 57.Rf1 Rf3 58.Cb2 Rxe3 59.Rg2 Rd2 60.Ca4 Rc2 61. Les Blancs abandonnent.

In extremis, les X-Men rejoignent donc les Fous furieux en tête! Comme l'a fait Jean Turcot sur le babillard, je salue leur exploit. Je me dois aussi de présenter des excuses à tous mes coéquipiers pour avoir sabordé notre bateau de manière aussi pitoyable alors que le quai était à portée de la main. Bravo aussi à tous ceux qui ont dominé leur échiquier.

Le prochain tournoi par équipes aura lieu l'automne prochain. Souhaitons qu'il soit aussi farouchement disputé!