Voici la transcription complète de la partie du premier échiquier jouée à Charlesbourg lundi soir dernier, avec les commentaires de Daniel Bonneau:

Daniel Bonneau (2006) - Simon Laflamme (1870)

1.d4 Cf6 2.Cf3 g6 3.c4 Fg7 4.Cc3 0-0 5.e4 d6 6.Fe2 e5 7.0-0 Cc6 8.d5 Ce7 9.Ce1 Cd7 10.Fe3 f5 11.f3 f4 12.Ff2 Cf6 13.c5 g5 14.Cd3 h5 15.Tc1 Cg6 16.cxd6 cxd6 17.Cb5 Tf7 18.Cxa7 Fd7 19.Db3 g4 20.Db6 Df8 21.Tc7 gxf3 22.gxf3 Ce8 23.Txb7 Ff6 24.Rh1 Tg7 25.Tg1 Fd8 26.Db3 Cf6 27.Cc6 h4 28.Tb8 Txb8 29.Dxb8 Fxc6 30.dxc6 Ch5 31.Txg6 Txg6 32.c7? (32.Fh4! Fxh4 33.Dxf8 Rxf8 34.c7! +-) Fxc7 33.Dxc7 Cg3! 34.Fxg3 hxg3 35.h3 g2+ 36.Rg1 Dh6 37.Cf2 Dh4 38.Fc4+? (Dc1! +-, avec l'idée de prévenir Dxf2 ou Dh2. Les Blancs n'auront plus qu'à pousser les pions passés a et b) Rh8 39.Db8+ Rh7 40.Db6 Dg3 41.Cg4 Dxh3 42.Dc7+ Tg7 43.Fg8+ Rh8 44.Cf2 Dh2+ 45.Rxh2 g1=D+ 46. Les Blancs abandonnent. 0-1.

Au second échiquier, j'ai succombé aux coups de boutoir de Claude Lessard, toujours très dangereux quand il jouit d'une attaque sur le roi ennemi. J'ai eu beau utiliser tout mon temps disponible jusqu'au contrôle, je n'ai pas pu tenir. Claude n'a eu aucun problème de temps, lui, malgré le dérangement occasionnel que son travail d'arbître lui causait!

Claude Lessard (1858) - Richard Sauvé (1921)

1.d4 d5 2.Cf3 e6 3.c4 c6 4.Dc2 Cf6 5.Fg5 Fe7 6.e3 Cbd7 7.Cc3 0-0 8.Fd3 a6 9.Tc1 Te8 10.0-0 Cf8 11.Ce5 C6d7 12.Fxe7 Dxe7 13.f4 f6 14.Cf3 Rh8 15.f5 dxc4 16.Fxc4 exf5 17.Tce1 Cb6 18.Fd3 Cd5 19.Cxd5 cxd5 20.Fxf5 Fxf5 21.Dxf5 De4 22.Dh3 Tac8 23.Ch4 Tc2 24.Cf5 De6 25.Dg3 Dd7 26.h4 Txb2 27.h5 Ce6 28.Tc1 Tc8? 29.Txc8+ Dxc8 30.Dd6 Cg5? 31.h6! (Plus rien ne peut sauver la position noire maintenant, je crois bien.) Ce6 32.hxg7+ Cxg7 33.Dxf6 et les Noirs abandonnent: Après ...Dg8 suivrait 34.Cxg7 Dxg7 35.Dd8+ Dg8 36.Tf8. 1-0.

Au troisième échiquier, François Dorion avait gagné un pion quand la finale s'est amorcée, mais la présence de fous de couleurs différentes l'a décidé à se contenter de la nulle:

Jacques Faille (1880) - François Dorion (1858)

1.e4 e5 2.Cf3 Cc6 3.Fb5 Cge7 4.0-0 g6 5.c3 Fg7 6.d3 0-0 7.Cbd2 d5 8.h3 a6 9.Fa4 b5 10.Fc2 Fb7 11.Te1 d4 12.c4 Dd6 13.a3 Fc8 14.b4 Fe6 15.c5 Dd7 16.Cg5 a5 17.Cxe6 Dxe6 18.bxa5 Cxa5 19.Cb3 Cec6 20.Fd2 Tfb8 21.Cxa5 Cxa5 22.Fxa5 Txa5 23.Fb3 De7 24.Dd2 Ta6 25.Db4 Ff8 26.Tec1 Tc6 27.a4 Txc5 28.Txc5 Dxc5 29.Dxc5 Fxc5 30.axb5 Txb5 31.Fc4 Tb2 32.Ta2 Tb1+ 33.Rh2 Rg7 34.g4 h5 35.gxh5 gxh5 36.f3 Rf6 37.Tg2 Tf1 et la partie nulle fut conclue. ½-½.

N'oubliez pas de consulter sur le babillard de quebecechecs le sujet "Millénium, ronde 2 express", où Réjean Tremblay nous offre l'époustouflante finale de pions remportée par Gaétan Lapierre contre Yvon Poliquin, de même que la partie Beaudoin-Caron.