Après trois rondes au Montcalm 1, Daniel Bonneau est le seul joueur à détenir encore un score parfait. Daniel a défait Gaétan Gaulin pendant que le favori, François Caire, annulait contre Jonathan Perron. Sébastien Caron et Yvon Bluteau ont deux points et demi, comme Caire et Perron: Sébastien a tiré un gain d'une finale de tours où il avait un pion de moins (!), tandis qu'Yvon a profité de ma trop grande ambition: j'aurais dû me résigner à l'échec perpétuel au 32è coup, mais j'ai préféré sacrifier l'une de mes pièces, croyant ne pas courir de véritable risque en finale, ce en quoi je me trompais lourdement! Merci à Paul Cummins qui m'a fait parvenir par courriel sa partie contre Marc Bergeron, que je vous offre comme dessert pour ce midi.

1/2-1/2
1-0
1-0
1-0
1/2-1/2