La Coupe du Monde de la FIDE a présentement lieu à Tromso, en Norvège. Les parties commencent à 9h AM, tous les jours.

Il s'agit de l'un des tournois les plus importants de l'année, puisque ses deux finalistes se trouvent qualifiés pour les Match des Candidats. Les bourses totalisent 1,6 millions US. Les prix seront distribués un peu comme au tennis, en fonction de la dernière ronde atteinte, selon l'échelle en annexe de cet article.

128 joueurs, qui ont traversé divers processus de qualification (principalement les tournois zonaux, la Coupe 2011, les championnats junior et féminin et le classement des cotes), s'affronteront dans un système de match de deux parties dont le perdant est éliminé. Le joueur le mieux coté (#1) affronte le joueur le moins coté de la ronde (#128).

Si le match se termine sur une égalité, un bris se fera en mini-match de deux parties plus rapides, de plus en plus rapides jusqu'à armageddon au cas où l'égalité se maintiendrait.

Maintenant que la ronde des seize est atteinte, il est plus facile de cerner les différents prétendants aux deux invitations au prochain cycle des candidats, au cours duquel s'affronteront huit joueurs sélectionnés comme suit :

  • Une place pour le perdant du match Carlsen-Anand 2013 (qui sera joué cet automne)
  • Deux places pour les gagnants du Grand Prix FIDE 2012-2013 : Topalov (place assurée) et Mamedyarov, Caruana ou Grischuk (selon leur performance à Paris en septembre)
  • Deux places pour les plus hautes cotes moyennes entre août 2012 et juillet 2013 (transférables si les joueurs se qualifient par un autre moyen) : Aronian et Kramnik.
  • Une place pour le candidat de l'organisation (wildcard)
  • Deux places pour les finalistes de la Coupe du Monde

À cause du nombre très réduit d'invitations, plusieurs joueurs du top mondial tenteront d'obtenir un billet pour les Candidats à la coupe du monde, et les matchs s'annoncent très serrés puisque 15 des 16 joueurs encore en lice ont plus de 2700, et il semble que n'importe qui puisse l'emporter, bien que certains semblent avoir les dents plus longues que d'autres :

 

  • Kamsky, Mamedyarov et Gelfand, qui étaient de la compétition il y a trois ans, sont à court d'options pour y retourner et doivent atteindre la finale.
  • Karjakin, qui est juste derrière Kramnik au classement des cotes de la dernière année, dans le top 5, a fait preuve d'une belle constance sans vraiment s'illustrer. Il s'agirait d'une bonne occasion pour lui. Il sera qualifié par la cote si Kramnik atteint la finale.
  • Ivanchuk est toujours dangereux. Il s'agit peut-être d'une dernière chance d'atteindre le cycle des candidats pour le vétéran. Il affronte Kramnik en quarts.
  • Morozevich (tombeur de Sambuev) et Caruana ont bien joué toute l'année dans la série Grand Prix, mais pas tout à fait assez bien pour se qualifier. Il s'agit d'une belle occasion pour eux, même s'ils se sont montrés un peu chancelants jusqu'à maintenant dans le tournoi, particulièrement Moro.
  • Finalement, Maximilien Vachier-Lagrave et Boris Gelfand maintiennent les meilleurs scores du tournoi jusqu'à maintenant, avec respectivement 5,5/6 et 5/6. Ils s'affrontent en quarts de finales.
  • Un Français fera les frais de la demi-finale. Vachier-Lagrave affrontera l'ancien champion du monde Vladimir Kramnik. L'autre demi-finale opposera Dmitry Andreikin à Evgeny Tomashevsky.
  • Vladimir Kramnik et Dmitry Andreikin s'affronteront en finale. Ils sont respectivement tombeurs de Vachier-Lagrave et Tomashevsky en bris d'égalité de la ronde 6.

 

Pour suivre les parties en direct : http://www.chessworldcup2013.com/live