Charles Tremblay affichera bientôt les résultats de la troisième ronde. Voici en attendant deux parties jouées samedi le 30 novembre.

Dommage pour Steeve, qui avait fort bien joué jusqu'au 24è coup et qui tenait Dominic à sa merci. Il a choisi la bonne pièce, mais la mauvaise prise : 24.Cxh6?? a mené à la débâcle immédiate, comme vous le verrez en rejouant la partie, alors que 24.Cxg7! Txg7 , suivi de 25.Fxh6! neutralisait le clouage apparemment dévastateur des Noirs et gagnait facilement. Sur 24.Cxg7! Txf2 n'aurait pas marché à cause de 25.Ce6+ Dxe6 (seul coup) 26.Fxh6 mat.

Au quatrième échiquier, Denis et moi avons joué une Nimzo-indienne. Selon Fritz, 14.0-0! , un coup dont la force n'est pas évidente, m'aurait donné un avantage gagnant. Denis m'a convaincu, lors de l'analyse, que c'est plutôt au 17è coup que j'avais raté le gain, en choisissant Thg1 au lieu de 17.Cd7! Il est vrai que le cavalier n'est pas prenable, 17...Fxd7 étant suivi de 18.Thg1 gagnant la dame noire. Mais Fritz trouve que 17.Cd7 , bien qu'étant le meilleur coup, n'est pas du tout gagnant si les Noirs sont précis : 17...Dxf2! 18.Td2 Df5 19.Tg1 f6! (seul coup) 20.Cxf8 Txf8 et avec une qualité contre un pion, les Blancs n'obtiennent qu'un léger avantage, selon mon logiciel. La partie a évolué vers une finale à peu près égale, qui s'est terminée selon la logique.