Cette fois, Dominic a joué une partie très solide, son avantage oscillant de léger à net, jusqu'à l'erreur définitive de Paul, 23...Cd4? , que les Blancs ont exploité sans faille, jusqu'au coup de sifflet final.

Surprise au deuxième échiquier, où Simon, qui menait les Noirs, n'a jamais réussi à prendre l'avantage contre Stéphane. 29.Te7?! n'était pas le meilleur coup pour les Blancs, mais il tendait un piège dans lequel Simon est tombé, prenant trop de risques pour arracher le point : le pion d5 n'était pas prenable, comme Stéphane le lui a immédiatement démontré.

Je ne suis pas fier de vous présenter la partie suivante. C'est la deuxième fois en un mois que j'essaie la défense Alekhine contre Marc, et j'étais en train de prendre une solide dégelée, tout comme la première fois, jusqu'à ce que Marc perde pied à l'approche du 30è coup. Dès 15.Cxf5, les Blancs sont pratiquement gagnants. L'avantage de Marc est demeuré très net ensuite, malgré quelques imprécisions, jusqu'à ce qu'il commette la gaffe 25.Dd7?? , après laquelle il ne pouvait plus s'en sortir. Ouf!