Entrevue radiophonique de M. Bernard Labadie avec Catherine Perrin de Radio-Canada:

entrevue: cliquer ici

Le Norvégien Magnus Carlsen et le Russe Sergei Karjakin sont à égalité après 12 parties au Championnat du monde d'échecs, qui se tient présentement à New York. Le dénouement aura lieu cet après-midi, à compter de 14 h. Le gagnant recevra une bourse de 1,1 million de dollars américains. Bernard Labadie, président de la Fédération québécoise d'échecs, explique comment l'aspirant russe a réussi à déjouer les pronostics, qui ne donnaient pas cher de sa peau. 
 
« Tout le monde attendait que Carlsen écrase Karjakin, ou en tout cas gagne largement, mais pas du tout! Le petit Karjakin a résisté et il continue à résister, souligne Bernard Labadie. Il faut dire que le jeune Karjackin détient un record : il est devenu grand maître à l'âge de 12 ans. Je ne sais pas si vous imaginez. Il faut savoir que ces deux garçons se connaissent parfaitement, ils sont de bons camarades. Ils ont participé à des tas de tournois côte à côte. On essaie de monter un truc sur une nouvelle guerre froide. Ça, c'est pour faire un peu de mousse. Il faut distinguer les joueurs — qui sont excessivement gentlemen, qui se battent à très, très haut niveau, à armes égales, sans aucune tricherie — et puis l'environnement. »