A l'affiche du championnat invitation du club de Charlesbourg cette semaine: La partie opposant les deux favoris par la cote, Réjean Plante et Stéphane Beaudoin. Et c'est ce dernier qui l'a emporté avec les Noirs, gagnant un pion vital au 25è coup, pour engranger ensuite le point grâce à une technique sans faille:

Réjean Plante (2183) - Stéphane Beaudoin (2072)

1.e4 g6 2.d4 Fg7 3.Cc3 d6 4.Fe3 Cc6 5.Fc4 e5 6.d5 Cce7 7.Dd2 f5 8.f3 f4 9.Ff2 Cf6 10.Cge2 0-0 11.Cc1 g5 12.Cb3 Rh8 13.0-0-0 g4 14.Rb1 Fd7 15.Fe2 a6 16.a3 De8 17.Ca2 Dg6 18.Tc1 Fh6 19.Fd3 Dh5 20.De2 Tg8 21.Tcg1 gxf3 22.gxf3 Txg1 23.Fxg1 Fh3 24.Df2 Tg8 25.Ff1 Cxe4 26.fxe4 Dd1+ 27.Cac1 Dxf1 28.Dxf1 Fxf1 29.Ff2 Fg2 30.Te1 Cg6 31.c4 Fg5 32.c5 Fh4 33.Cd3 Fxf2 34.Cxf2 Ch4 35.cxd6 cxd6 36.Tc1 h5 37.Tc7 Cf3 38.Td7 Tg6 39.h3 Cg1 40.h4 Ch3 41.Cxh3 Fxh3 42.Td8+ Rh7 43.Cd2 Fg2 44.Tf8 Rg7 45.Tf5 Fh3 46.Txh5 Fg4 47.Tg5 Txg5 48.hxg5 Fe2 49.Rc2 Rg6 50.Cb1 Rxg5 51.Rd2 Fh5 52.Rd3 Rg4 53.Cd2 b5 54.Re2 Rg3+ 55.Rf1 f3 56.a4 Fe8 et les Blancs abandonnèrent. 0-1.

Opposé à Martin Fecteau, j'ai moi aussi gagné un pion peu après l'ouverture. Mais ma technique à moi est loin d'être sans faille! En fait, j'ai la forte impression que Martin a raté la nulle quelque part en fin de partie. En tout cas, c'est à grand-peine que j'ai réussi à vaincre le "Korchnoi de Québec" (comme dirait Serge Champetier) alors qu'il ne me restait guère plus d'une minute au chronomètre (cadence non incrémentée).

Richard Sauvé (2020) - Martin Fecteau (2013)

1.d4 Cf6 2.c4 e6 3.Cc3 Fb4 4.e3 0-0 5.Fd3 d5 6.Cf3 b6 7.0-0 Fxc3 8.bxc3 Fa6 9.cxd5 Fxd3 10.Dxd3 exd5 11.a4 Cbd7 12.Fa3 Te8 13.c4 dxc4 14.Dxc4 a5 15.Cg5 Cf8 16.Dxf7+ Rh8 17.Tac1 Tc8 18.Tc6 Cd5 19.Dh5 Cf6 20.Df3 Dd7 21.Tfc1 Ce6 22.Cxe6 Txe6 23.Txe6 Dxe6 24.Db7 Df5 25.h3 Dd7 26.Fd6 c6 27.Dxd7 Cxd7 28.Rf1 Rg8 29.Re2 Rf7 30.f3 Re6 31.Fg3 c5 32.e4 g6 33.Rd3 g5 34.Ff2 Td8 35.d5+ Rf6 36.Fg3 Ce5+ 37.Rc3 Td7 38.Tb1 Tb7 39.Fh2 h5 40.Fg1 Cd7 41.Rc4 Tb8 42.Fh2 Tc8 43.Tf1?! (Une bonne idée dans cette phase de la partie aurait été de jouer h4! au moment opportun, sacrifiant ce fantassin pour obtenir trois pions passés liés.) Ce5+ 44.Fxe5+ Rxe5 45.Tb1 Tb8 46.Rb5 g4 47.hxg4 hxg4 48.Rc6 gxf3 49.gxf3 c4 50.d6 Td8 51.Td1 Re6 52.Rb5 c3 53.Tc1 Txd6 54.Txc3 Re5 55.Tc6 Td3 56.Rxb6 Txf3 57.Tc4 Tb3+ 58.Rxa5 Rd6 59.Ra6 Rd7 60.e5 Te3 61.Tc5 Te4 62.Rb5 Te1 63.a5 Tb1+ 64.Rc4 Ta1 65.Rd5 Td1+ 66.Re4 Te1+ 67.Rf3 Tf1+ 68.Re2 Ta1 69.Tb5 Re6 70.Rd3 Ta4 71.Rc3 Ta1 72.Rb4 Tb1+ 73.Rc5 Ta1 74.Rb6 Rd7 75.a6 Tc1 76.a7 Tc6+ 77.Ra5 Tc1 78.Tb8 Ta1+ 79.Rb6 Tb1+ 80.Rc5 Tc1+ 81.Rd4 Td1+ 82.Re3 Te1+ 83.Rf2 Ta1 84.a8=D Txa8 85.Txa8 et les Blancs gagnèrent. 1-0.

Daniel Bonneau n'était pas en forme lundi soir: Son drapeau est tombé dans une position désespérée de toute façon:

Daniel Bonneau (1957) - Claude Lessard (2007)

1.d4 Cf6 2.Cf3 d5 3.c4 c6 4.Cc3 g6 5.g3 dxc4 6.Fg2 Fg7 7.0-0 0-0 8.Ce5 Fe6 9.e4 Cbd7 10.f4 Db6 11.De2 Cxe5 12.fxe5 Dxd4+ 13.Fe3 Dxe5 14.Ff3 Tfd8 15.Tfd1 Da5 16.Txd8 Txd8 17.Td1 a6 18.Ca4 Cd7 19.Fb6 Dxa4 20.Fxd8 Dxa2 21.Td2 Ff6 22.Fg4 Fxg4 23.Dxg4 Ce5 24.Dc8 Rg7 25.Rg2 c3 26.Tf2 cxb2 et à ce moment, les Blancs dépassèrent le temps alloué. 0-1.

Dans la compétition à système suisse qui se déroule simultanément, quelques surprises: Menant les Noirs, Claude Rouleau a défait Gaétan Lapierre tandis que Simon Plourde, avec les Blancs, triomphait de Pierre Koenig. Voici la victoire du favori du tournoi:

Yvon Bluteau (1647) - Simon Laflamme (1920)

1.d4 Cf6 2.Cf3 d6 3.g3 Cc6 4.c4 e5 5.dxe5 Cxe5 6.Cxe5 dxe5 7.Dxd8+ Rxd8 8.Fg2 c6 9.Cc3 Fb4 10.Fd2 Fe6 11.b3 Rc7 12.Cb5+ cxb5 13.Fxb4 bxc4 14.bxc4 Tad8 15.Fc3 Cd7 16.Fd5 The8 17.0-0-0 Fxd5 18.Txd5 f6 19.Thd1 Cb8 20.Rc2 Cc6 21.c5? Cd4+ 22.T5xd4 exd4 23.Fa5+ b6 24.cxb6+ axb6 25.Fd2 Txe2 26.Rd3 Txf2 27.Ff4+ Rb7 28.Te1 Td7 et les Blancs baissèrent pavillon. 0-1.

Troisième ronde la semaine prochaine. Dans l'Invitation, les parties Beaudoin-Sauvé, Lessard-Plante et Fecteau-Bonneau. A lundi!